LIVRAISON GRATUITE à partir de de 45,00 €
Dans le panier de
Créer une nouvelle liste de courses

Bombilla ! Quelque chose de plus qu'un tube avec une crépine

2022-09-20
Bombilla ! Quelque chose de plus qu'un tube avec une crépine

Apparemment, il n'y a pas de philosophie. Une bombilla est, en théorie, un simple tube terminé par une passoire, qui empêche le marc de yerba mate de s'écouler. Il est fabriqué en bois ou en métal, avec une forme droite ou incurvée. En pratique, ce simple objet a un impact sur le goût et la pureté de l'infusion et sur la sensation générale de boire de la yerba. Une bonne bombilla est un trésor et un compagnon indispensable dans le voyage de la saveur yerba.

Qu'est-ce qu'une bombilla ? C'est une sorte de cuillère étrange ?

Si vous lisez cet article, vous avez probablement déjà eu votre premier contact avec la yerba mate, ou du moins vous en avez entendu parler quelque part. Vous savez certainement aussi que la yerba se boit à travers une "paille" en métal - la bombilla. La première fois qu'une personne qui n'est pas familière avec la yerba maté voit un amateur de yerba maté, celui-ci tient un grand matelas avec un tube qui en sort, par lequel il aspire la boisson verte boueuse. Sur le visage d'une telle personne, nous voyons un regard de consternation et, en même temps, d'intérêt. Et c'est alors qu'un tel étudiant de première année apprend que cet étrange tube est une bombilla. "Une bombilla" ? Qu'est-ce que c'est ? Est-ce une sorte de cuillère étrange ?" Non, la bombilla est utilisée pour filtrer l'infusion, pour séparer les fines feuilles de houx de la boisson, pas pour la remuer !

Comment tout a commencé...

Le yerba mate a été découvert par les Indiens Guarani. Ils ramassaient les feuilles des houx poussant à l'état sauvage, qu'ils mâchaient tout simplement. Le houx leur donnait de l'énergie et améliorait leur concentration, ce qui était très utile pour la chasse. Plus tard, les Indiens ont remarqué qu'une décoction de feuilles séchées et écrasées avait le même effet. Cependant, boire la décoction était très pénible - de petits morceaux de feuilles et de brindilles se retrouvaient entre les dents et chatouillaient la gorge. Les Indiens ont trouvé un moyen astucieux de résoudre ce problème. Ils ont commencé à boire leur boisson à travers un tube de bambou, qu'ils ont bouché à une extrémité et percé d'un trou, construisant ainsi un filtre de fortune. Pendant des siècles, ils ont utilisé un tel prototype de bombilla pour filtrer la yerba mate. Aujourd'hui encore, des tubes en bambou sont disponibles sur le marché, comme le veut la tradition. Cependant, le tube en bambou n'était pas parfait - il laissait passer la sécheresse. Il était fragile ; laissé dans des résidus de yerba mate humides, il pourrissait, ce qui le rendait inutilisable. Il n'était pas non plus incurvé à l'origine, de sorte que boire le breuvage à travers lui n'était pas aussi confortable qu'aujourd'hui. La conception de la paille pour boire du yerba mate a été améliorée après l'arrivée des Jésuites en Amérique du Sud. Séduits par la culture des Indiens Guarani, ils se sont familiarisés avec leur boisson préférée, le yerba mate. Ils ont apprécié ses bienfaits et ont essayé de répandre la consommation de yerba en Europe. Le tube en bambou muni d'un filtre de fortune n'était plus un outil pratique pour boire le breuvage, il a donc été remplacé par un tube en métal, appelé bombilla - le mot est un diminutif de l'espagnol "bomba", qui peut être traduit littéralement par "petite pompe". Selon l'auteur du livre El Mate : Bebida Nacional Argentina, Francisco N. Scutellá, l'idée de la bombilla courbe est venue d'un immigrant italien, Annio Silvio Pizzoni, qui est arrivé à Buenos Aires après la Première Guerre mondiale pour travailler d'abord comme chauffeur de taxi. Il a ensuite lancé une production de bombillas à la forme légèrement incurvée, qui a rapidement trouvé de nombreux imitateurs.

Une bombilla pour tout le monde. Lequel choisir ?

Aujourd'hui, nous pouvons choisir parmi différents types de bombilla, adaptés à la taille du matelas, au type d'aliments séchés et à la préférence du buveur. Quelle bombilla sera la meilleure ? A quoi devez-vous faire attention ? Voyons de plus près quelles bombillas sont actuellement disponibles sur le marché des accessoires pour yerba mate.

Filtrage

  • Le plus courant, le plus polyvalent de tous les types de bombilla, et le préféré de la plupart des matelassiers, est le tube droit équipé d'un filtre en forme de cuillère. Il ressemble à une cuillère à café perforée. Ces bombillas sont, par exemple, celles disponibles dans notre boutique : Mercedes, Gringo ou Grande. Il s'agit d'un consensus offrant la possibilité d'un aspect attrayant, d'une bonne filtration et d'une résistance au colmatage, grâce à sa grande surface absorbante. Vous pouvez boire différents types de yerba mate, mais la "cuillère" est optimale.
  • La bombilla est similaire à la cuillère à café. Elle est équipée d'un filtre plus grand, aplati et rond avec beaucoup de petits trous qui filtrent parfaitement même la yerba mate la plus fine. C'est la bombilla idéale pour la yerba poussiéreuse - elle est particulièrement appréciée des Brésiliens qui aiment boire de la yerba mate chimarrão réduite en fine poussière.
  • Une alternative intéressante est la bombilla avec un filtre à ressort - au lieu de trous, un filtre à ressort est placé à une extrémité. Ce type de bombilla est plutôt recommandé pour le maté grossièrement coupé, car il ne filtre pas aussi bien le maté poussiéreux. Il se bouche beaucoup plus souvent que les "cuillères". Cependant, cela vaut la peine d'en avoir un, car il fonctionne parfaitement avec le bon type de maté sec.
  • La bombilla cylindrique est une construction tout à fait inhabituelle. Au lieu de trous ou d'un ressort, l'une des extrémités présente des encoches dont la fonction est de séparer le marc de l'infusion de yerba mate. Comme la bombilla à ressort, elle ne convient pas pour le thé sec finement coupé, qui tombe facilement dans les encoches.
  • Une bonne option consiste à choisir un filtre double ou même triple. Ces bombillas sont généralement des tubes perforés ou perforants auxquels est attaché un ressort.

Matériaux de construction

Outre la méthode de filtrage, le matériau de la bombilla revêt également une grande importance. Les tubes sur le marché vont du bambou, en passant par ceux en acier nickelé ou en acier inoxydable, jusqu'aux bombillas exclusives en alpaga ou en argent. Le plus souvent, la bonne qualité est suivie d'un prix plus élevé. Plus le matériau est noble, plus il est durable et plus la bombilla est belle. Cela vaut la peine d'investir dans quelque chose de mieux. Quelle bombilla dois-je choisir ? Quelle bombilla est la moins chère et quelle bombilla est la plus chère ?

  • Les bombillas en acier inoxydable et en alpaga sont optimales en termes de rapport qualité-prix. L'acier inoxydable est relativement bon marché, ne s'oxyde pas et ne rouille donc pas. Avec un entretien approprié et un nettoyage régulier, il peut durer de nombreuses années.
  • L'alpaga est un alliage métallique spécial (cuivre, nickel et zinc en diverses proportions). Il est souvent appelé "nouvel argent" ou "argent chinois". Il imite l'argent et possède des propriétés hypoallergéniques. Comme l'acier inoxydable, l'alpaga est très solide et résistant à la corrosion. Il ne noircit pas et se présente magnifiquement. Les bombillas en alpaga sont plus chères que celles en acier inoxydable, mais elles en valent vraiment la peine.
  • Les bombillas les moins chères sont celles en bois ou en bambou. Il s'agit d'une référence intéressante à la tradition. De plus, les bombillas fabriquées à partir de palo santo peuvent ajouter de délicates touches de bois aromatique au goût et à l'odeur de la yerba. L'inconvénient des bombillas en matière organique est leur caractère impermanent. S'ils sont laissés à l'état résiduel, ils peuvent pourrir et des fissures peuvent apparaître après une certaine utilisation.
  • Les bombillas les plus chères sont en argent. Il s'agit d'accessoires exclusifs haut de gamme, souvent décorés avec art, qui sont traités davantage comme des bijoux que comme des objets du quotidien. Fait intéressant : l'argent possède des propriétés antibactériennes, décrites par Hippocrate il y a plusieurs siècles.

Les bombillas spéciales dotées d'un anneau de refroidissement sont également une option intéressante, qui empêche la bouche de brûler lorsqu'on boit de la yerba mate chaude. La fonction de l'anneau est d'absorber la chaleur de l'infusion juste avant l'embouchure de la bombilla. De cette façon, une boisson légèrement refroidie pénètre dans la bouche. Un mécanisme apparemment simple et petit, mais qui fait toute la différence ! Les anneaux de refroidissement eux-mêmes ne sont pas grands et ne changent pas beaucoup le design ou l'apparence de la bombilla, bien qu'ils soient souvent fabriqués dans une couleur différente de celle du tube pour l'esthétique de l'accessoire. Souvent, des décorations - pierres colorées, décoratives ou le logo du fabricant - sont placées sur la bombilla en même temps que la bague. Au moment de choisir la bombilla pour la yerba maté, il convient de prêter attention à la possibilité de la dévisser, à la solidité des connexions des différentes parties, à la longueur de la bombilla et au poids des anneaux de refroidissement, afin qu'ils ne renversent pas les plus petits matzos.

"Ma bombilla est en train de se boucher. Que dois-je faire ?"

Même le meilleur et le plus cher des équipements ne sera pas d'un grand secours si vous ne respectez pas les règles de base de la consommation de yerba maté. Boire de la yerba peut s'avérer une expérience horrible si vous recevez de la poussière et des petits morceaux de fruits secs dans la bouche. S'il est vrai que la terre n'est pas toxique, une trop grande quantité de particules peut perturber l'expérience de la consommation de maté. Une bombilla peut facilement se boucher, mais son nettoyage peut être beaucoup plus difficile. Que pouvez-vous faire pour éviter de boucher votre bombilla ? Comment boire la yerba pour en tirer le plus grand plaisir ?

Règles à suivre pour boire de la yerba mate :

  1. Choisissez le type de bombilla adapté au type de sec que vous avez l'intention de boire. Quelle bombilla sera la meilleure ? Un petit rappel de ce que nous avons écrit plus haut : un filtre universel sera une "cuillère à café", pour la yerba très fine la bomba sera la meilleure, et la yerba mate coupée grossièrement se filtrera bien avec des bombillas à ressort et à cylindre, qui en même temps ne fonctionneront pas du tout bien pour filtrer les produits secs plus fins. Si cela ne vous convainc pas, les bombillas doublement ou triplement filtrées sont une option sûre.
  2. Essayez de ne pas laisser la pointe de la yerba dans le paquet. Si vous approchez de la fin du paquet, remuez le sec pour que la fine poussière qui est tombée au fond se mélange aux plus gros morceaux de feuilles.
  3. Préparez la yerba dans cet ordre : versez le sec dans le matero, placez-y la bombilla et versez l'eau. De cette façon, vous avez plus de chance que le sol ne passe pas à travers le filtre de la bombilla.
  4. Si vous avez déjà eu le temps de verser l'eau séchée avant de placer la bombilla dans le matero, insérez-la en bouchant l'embouchure avec votre pouce. La pression créée dans le tube permet de s'assurer qu'aucune particule séchée ne pénètre dans le filtre.
  5. Ne pas remuer la bombilla dans le matero ! Si vous faites des mouvements incontrôlés en buvant de la yerba mate, les petites feuilles et les brindilles se mettent à bouger dans l'eau et peuvent pénétrer dans la bombilla. Le Yerba n'est pas un thé que l'on remue avec une cuillère !
  6. Buvez lentement. Si vous buvez de grandes gorgées fortes, vous risquez d'aspirer du marc en plus de l'infusion, qui passera à travers le filtre dans le tube, puis dans votre bouche.
  7. Prenez soin de votre bombilla en la nettoyant après chaque utilisation. Au fur et à mesure que vous buvez, des sédiments s'accumulent dans le tube et le filtre et bouchent les trous de la bombilla, rendant impossible de boire votre breuvage à travers celle-ci. Un simple rinçage à l'eau peut ne pas suffire, il est donc utile de se procurer un nettoyeur ou une raclette.

J'accepte les conditions générales. J'accepte de recevoir des informations sur les commandes au titre de la loi du 18 juillet 2002 relative à la fourniture de services électroniques.
Close
pixel