LIVRAISON GRATUITE à partir de de 45,00 €
Dans le panier de
Créer une nouvelle liste de courses

D’où vient le maté ? Les internautes se disputent toujours, mais nous avons la réponse !

2021-11-14
D’où vient le maté ? Les internautes se disputent toujours, mais nous avons la réponse !

Il semblerait que l’origine du maté est un sujet bien connu qui ne laisse aucun doute. Il s’avère pourtant que cette question est toujours le déclencheur de discussions ardentes dont la dernière, provoquée par un streamer espagnol Ibai Llanos, a lancé un flux de commentaires ! En fait, il a juste… posé une question.

Comme vous le savez évidemment, les découvreur du maté et de ses propriétés magnifiques étaient les Indiens Guarani. Le plus grand pourcentage de ce groupe ethnique indigène vit au Paraguay, tandis que les mestizas, les personnes d'origine européenne-indienne, constituent environ 70% de la population ! Pas étonnant que les habitants démontrent leur fort attachement à la tradition, leur langue n’est pas officielle et dans certains lieux on peut rencontrer des slogans en deux langues. Même la monnaie porte le nom des autochtones, tout en leur honneur. À part cela, le nom propre du maté c’est ilex paraguariensis - houx paraguayen, tout est apparemment clair : le maté provient du Paraguay. La réalité est malheureusement plus compliquée…

D’où provient le maté donc ? Chaque partie du différend a la raison !

Ibai Llanos est un streamer espagnol qui a gagné en popularité pour avoir commenté les e-tournois de sport. Il est considéré comme célébrité, se fait volontiers photographier avec des footballers fameux et ses comptes sur les réseaux sociaux suivent des milliers d’utilisateurs. Voilà pourquoi il a récemment demandé de manière provocatrice sur Twitter si le maté était argentin ou uruguayen, il a déclenché une avalanche de réponses. Elles dépendaient de nationalité des utilisateurs. Les paraguayens exclus semblaient les plus indignés et utilisaient les arguments que nous-mêmes fournissions dans le paragraphe ci-dessus. Les Uruguayens, à leur tout, se vantaient que c’était leut pays à être le berceau de maté en joignant la photo de scuplture présentant un récipient rempli de maté. Ensuite, les Argentins ont repliqué : l’Uruguay était jadis la province d’Argentine et c’est bien leur pays à être le berceau. Cette vive discussion durait pour de bon et si la barrière de la langue n’existait pas, les Brésiliens du Sud auraient participé à la discussion...

Alors, quelle est la vérité ? Qui a la raison dans ce débat ? Voilà chaque partie ! Toutes les nations mentionnées peuvent se dire les pionniers de maté. Pourquoi ? L’histoire peut nous justifier tout !

yerba mate originé guarani carte

La carte : la répartition nationale de la population Guarani. (Source : www.lanacion.com.ar)


Le patrimoine de Guarani, pionniers de maté, appartient à chacun !

Au début du texte, nous avons évoqué les Indiens Guarani et leur rôle pionnier dans la découverte et l'utilisation du maté. Les paraguayens sentent la continuité de leur héritage, et c'est dans ce pays que le plus grand nombre d'habitants peuvent être fiers de leurs racines natales. Cependant, il faut se rappeler que ce peuple a vécu en Amérique du Sud bien avant l'arrivée des Européens et l'émergence des États au sens moderne du terme. De plus, il a habité des régions bien au-delà des frontières modernes du Paraguay. Des colonies de peuplement pouvaient être trouvées à la fois là-bas et dans l'Argentine, le Brésil et l'Uruguay d'aujourd'hui. Tous ces pays sont donc l’oasis de la culture du maté, et la querelle sur Internet, bien qu'indubitablement vive et émotionnelle, s'avère dénuée de sens ! Il convient donc d'insister sur les mots souvent évoqués dans le cadre de notre infusion préférée : laissez le maté unir, pas diviser !

Recommandés

Campesino Menta Limon 0,5 kg

Campesino Menta Limon 0,5 kg

7,75 € brut
15,50 € / kg brut
Guarani Katuava 0,5kg

Guarani Katuava 0,5kg

7,50 € brut5,98 € brut
11,96 € / kg brut
J'accepte les conditions générales. J'accepte de recevoir des informations sur les commandes au titre de la loi du 18 juillet 2002 relative à la fourniture de services électroniques.
Close
pixel