Livraison gratuite ! de 45,00 €
Dans le panier de
Créer une nouvelle liste de courses

Palo santo : en quoi l’arbre sacré est-il bénéfique ?

2023-08-01
Palo santo : en quoi l’arbre sacré est-il bénéfique ?

Sous le terme ensorcelant « Palo Santo » se cache un pouvoir tout aussi ensorcelant. Cette plante, qualifiée par les populations autochtones des côtes d’Amérique du Sud et d’Amérique centrale comme « l’arbre sacré », possède des propriétés extraordinaires. Pour les fans du maté, elle évoque principalement la matière première utilisée pour fabriquer les récipients pour boire cette infusion parfumée, mais ce n’est pas son seul usage. Comment fonctionne le palo santo et d’où provient sa magie ? Nous vous expliquons tout !

Qu’est-ce que le palo santo et quel pouvoir renferme-t-il ?

"Palo santo" est une expression espagnole signifiant « arbre sacré ». Cela englobe plusieurs espèces d’arbres, dont les plus populaires sont les Bursera graveolens et les Bulnesia sarmientoi (ou Gonopterodendron sarmientoi) dans la taxonomie botanique. Le premier pousse dans les forêts tropicales, s’étendant du Mexique à l’Équateur et jusqu’au nord de l’Argentine. Le Bulnesia sarmientoi, quant à lui, est principalement présent dans le Gran Chaco, une région située à la frontière de la Bolivie, du Paraguay et de l’Argentine. On attribue souvent le terme « palo santo » au bois de gaïac commun, qui pousse en Amérique centrale. Tous ces arbres ont en commun de fournir un bois très solide et durable, imprégné d’une résine au parfum puissant, qui lui confère ses propriétés « magiques ». Depuis des siècles, le palo santo revêt une immense importance pour les peuples autochtones et il gagne actuellement en popularité dans le monde entier.

Le palo santo est-il menacé d’extinction ?

Depuis des siècles, le palo santo est un terme bien connu dans l’histoire. Les anciens Incas auraient probablement profité des propriétés étonnantes de cet arbre miraculeux. Les chamans amérindiens utilisaient le palo santo lors de rituels magiques et de cérémonies mystiques. Les petits morceaux de bois enflammés, émettant une fumée parfumée, jouaient un rôle essentiel dans la cérémonie purificatrice associée à l’ayahuasca. Au fil du temps, l’arbre sacré du palo santo a gagné en popularité, devenant même menacé d’extinction en raison d’une exploitation excessive. Pour préserver cette précieuse ressource, la coupe des arbres pour des usages industriels a été strictement interdite pendant un certain temps. Aujourd’hui, heureusement, la plupart des espèces de palo santo ne sont plus en danger, mais la récolte des branches tombées au sol et laissées à sécher naturellement est devenue la méthode privilégiée. Au cours de ce processus, de nombreuses réactions chimiques se produisent, transformant le bois et libérant des essences précieuses qui renforcent son arôme. Cette collecte respectueuse est un témoignage de l’importance sacrée de ces magnifiques arbres.

Les utilisations de l’arbre sacré

Le bois provenant des arbres désignés sous le nom de palo santo possède deux caractéristiques distinctives. Tout d’abord, sa résine dégage un parfum incroyable, impossible à imiter : boisé, légèrement sucré, avec une subtile note de vanille, tout en étant agréablement rafraîchissant et citronné. On y sent le parfum de la forêt tropicale dans sa forme la plus pure. Ensuite, le palo santo est l’une des essences de bois les plus lourdes, les plus dures et les plus résistantes au monde. Sa résine contient non seulement un magnifique parfum, mais également de nombreuses huiles qui rendent le bois très résistant à la pourriture et aux diverses influences extérieures. En raison de sa dureté, de sa résistance et de son arôme original, le palo santo a trouvé de nombreuses applications dans divers domaines.

Le palo santo comme matière première pour le récipient à maté

Le bois robuste et résistant du palo santo est utilisé pour confectionner une variété d’objets. On le retrouve dans le domaine de la construction, où il excelle particulièrement pour les constructions navales. Il est également très apprécié pour la fabrication de meubles tels que des armoires et des tables, ainsi que pour la création de petits objets du quotidien comme des bijoux ou des ustensiles de cuisine tels que des carafes, des bols et des mortiers pour broyer des herbes et des graines. Aux États-Unis, il est même employé pour la fabrication d’une bière nommée « Palo Santo Marron », vieillie dans des fûts en bois de ce bois sacré. Le palo santo occupe une place de choix dans l’univers du maté. Les amateurs de maté le connaissent bien, car il est fréquemment utilisé pour la confection des célèbres calebasses en palo santo, les récipients utilisés pour préparer l’infusion de feuilles de houx paraguayen. Une fois infusée dans l’un de ces récipients, le maté acquiert un goût nettement supérieur à celui obtenu avec une calebasse en céramique conventionnelle. Le bois libère alors ses arômes uniques et ensorcelants, conférant à l’infusion une nouvelle dimension gustative des plus exquises. Les calebasses en palo santo sont de véritables œuvres d’art, façonnées avec minutie et dévotion par des artisans. Outre leur esthétisme attrayant, ces récipients possèdent des propriétés désinfectantes grâce à la résine qu’ils contiennent, leur assurant une résistance naturelle à la moisissure. Malgré les possibles fissures dues à l’usure du bois, les sèves dégagées par le palo santo permettent au récipient de se régénérer « magiquement » au fil du temps. Le palo santo continue de faire honneur à son héritage ancestral en séduisant de plus en plus d’amateurs de maté à travers le monde. Grâce à sa robustesse, sa résistance et son parfum envoûtant, il offre un véritable enchantement tant dans l’art de la dégustation du maté que dans la conception d’objets d’une beauté exceptionnelle.

Il existe divers types de récipients en palo santo pour le maté, ayant des formes et des utilisations différentes. Certains sont équipés de renforts métalliques, d’autres sont ornés à la main. Parmi les plus intéressants figure le récipient de type « Pampeano ». Il est caractérisé par des parois épaisses contenant des canaux réguliers. Avec ce type de matériel, la préparation de l’infusion se fait légèrement différemment. On y place le maté au centre, de manière habituelle, mais l’eau est versée dans les canaux plutôt que directement sur les feuilles séchées du houx paraguayen. De cette manière, l’eau imbibe progressivement le maté depuis l’extérieur. L’infusion gagne progressivement en intensité de manière plus équilibrée.

Pour apprécier pleinement la magie du palo santo, il est également recommandé de se procurer une bombilla en bois sacré. Nous conseillons des ensembles spéciaux pour le maté, fabriqués en palo santo.

Arbre sacré – l’arbre de la vie

L’arbre sacré ne sert pas seulement à la fabrication d’objets. Le palo santo a bien plus d’applications. Ce n’est pas sans raison que cet arbre sacré est également appelé l’arbre de vie (lignum vitae). Le palo santo était utilisé en médecine populaire comme remède contre divers maux. Ainsi, de sa résine était produite une huile censée soulager la douleur et les rhumatismes. On ajoutait des morceaux de bois de palo santo écrasés aux infusions, une mixture censée avoir des bienfaits pour le système digestif. Les habitants des régions où pousse le palo santo assurent qu’il permet de clarifier l’esprit, d’augmenter l’énergie et de faciliter la méditation. Les chamans utilisaient le palo santo lors de prières rituelles et de cérémonies. Ils fumaient les lieux de cérémonie avec de la fumée de bois de palo santo allumé pour se protéger des mauvais esprits. Ils croyaient que l’odeur de cet arbre sacré agissait favorablement non seulement sur les mauvais esprits, mais aussi sur les humains, leur apportant bonheur. Aujourd’hui encore, on peut acheter des morceaux de bois de palo santo dans les magasins d’herboristerie, que l’on utilise comme encens. Allumé puis éteint, le morceau de bois répand dans la pièce un parfum incroyable, mais surtout, le palo santo est apprécié pour son effet apaisant : il calme les sens, élimine le stress et la tension. Il est excellent en aromathérapie.

Comment entretenir une calebasse en palo santo ?

La calebasse en palo santo est un récipient spécial qui nécessite une préparation et des soins adéquats pour prolonger sa durée de vie. En tant que matériau organique, même si le palo santo est résistant et imperméable à la pourriture, il doit être correctement protégé avant d’être utilisé pour la première fois. Le processus de préparation de la calebasse est appelé « curado ». Tout d’abord, il faut la rincer avec de l’eau froide et la laisser sécher complètement. Ensuite, on l’enduit d’huile d’olive à l’intérieur. La calebasse graissée doit ensuite être laissée à sécher pendant environ 48 heures. Pendant ce temps, la graisse pénètre dans la structure du bois et le protège. Ensuite, il suffit de rincer la calebasse : cette fois-ci, l’eau peut être tiède mais pas chaude. Avec la calebasse ainsi préparée, vous pouvez déjà déguster votre maté, en veillant à ne pas laisser de résidus de maté humide à l’intérieur pendant trop longtemps. Pour en savoir plus sur le curado et l’entretien de la calebasse à maté, n’hésitez pas à consulter notre blog.

Recommandés

Pot à maté Palo Santo – Diego

Pot à maté Palo Santo – Diego

24,90 € brut/1article
pixel