LIVRAISON GRATUITE à partir de de 45,00 €
Dans le panier de
Créer une nouvelle liste de courses

Vous aimez la yerba mate ? Vous allez adorer le guayusa ! La sœur oubliée de la yerba est de retour dans le jeu

2022-12-20
Vous aimez la yerba mate ? Vous allez adorer le guayusa ! La sœur oubliée de la yerba est de retour dans le jeu

Il appartient à la famille du houx et pousse dans les tropiques d'Amérique du Sud. Bien qu'il ne soit pas très visible, ses feuilles cachent le pouvoir de la stimulation naturelle et une foule d'ingrédients bénéfiques pour la santé. Yerba mate ? Proche, mais pas tout à fait ! Découvrez le guayusa de Pachamama - la sœur oubliée de la yerba, que vous allez adorer !

Guayusa. Sœur de la yerba mate

Les roses trémières constituent une famille de plus de 600 espèces présentes dans le monde entier. Beaucoup d'entre eux ont des usages économiques, mais seuls deux partagent leurs richesses naturelles dans le meilleur sens du terme. La première de ces plantes est l'Ilex paraguariensis, qui est, bien sûr, la plante bien connue de nous, buveurs de yerba maté. Jusqu'à récemment, il nous semblait inégalé en tant que source quotidienne d'énergie et de soutien pour l'organisme. Nous n'avons fait connaissance avec la seconde que récemment. L'Ilex guayusa, puisque c'est son nom d'espèce, est également appelé wayusa ou huayusa chez les peuples autochtones dont il est originaire. Il est étroitement lié au houx du Paraguay (ou yerba). L'Ilex guayusa, comme le houx du Paraguay, est un arbre à feuilles persistantes qui pousse à l'état sauvage dans la forêt amazonienne. Il atteint environ 6 à 10 mètres de hauteur et les premiers rapports sur l'utilisation de ses propriétés miraculeuses remontent à quelque 1 500 ans.

Pour l'anecdote, mentionnons également les autres "sœurs" de la famille du houx. Ilex dumosa, ou houx impotent, ne contient pas du tout de caféine. Ilex vomitoria, ou yaupon "boisson noire", fait partie des cérémonies rituelles des Indiens d'Amérique du Nord. En Asie, en revanche, on sait que les plantes portant les noms botaniques Ilex kudingcha et Ilex latifolia sont utilisées pour préparer une infusion "kuding" très amère.

Pour en revenir à l'Ilex guayusa, on le trouve à l'état sauvage dans les forêts équatoriales de l'Équateur et du Pérou, où il fait partie du régime alimentaire des Indiens depuis des siècles, notamment des communautés tribales Jivaro et Kichwa. Les feuilles de guayusa sont bouillies et utilisées pour faire une infusion, que les Indiens servent dans des bols en bois spéciaux. Chaque portion contient une forte concentration de caféine naturelle ainsi que des minéraux et autres nutriments précieux. Il n'est pas surprenant qu'il y a des siècles, la guayusa était parfaite comme stimulant avant la chasse ou le combat. Comme pour la yerba mate, les propriétés extraordinaires de la plante ont été identifiées à son origine divine. Il n'est pas surprenant que même sa consommation ait pris le caractère d'un rituel tribal. Les découvertes archéologiques témoignent de l'estime dont jouissait la guayusa il y a plusieurs siècles. Des traces de cette plante ont été trouvées dans des tombes anciennes dans les Andes boliviennes, à des centaines de kilomètres de ses sites naturels.

En quoi le guayusa est-il différent de la yerba mate ?

En lisant le paragraphe précédent, vous auriez pu penser que nous parlions de la yerba mate. Pas étonnant. Tant la morphologie de la plante que son utilisation, ses propriétés et sa signification culturelle sont similaires. Cependant, le diable se cache dans les détails... Il est donc temps d'aborder ce qui distingue le guayusa des autres infusions et vous donnera envie d'aller chercher Pachamama dès maintenant !

Deux houx, des effets différents. En quoi diffèrent-ils ?

La première grande différence entre les deux sœurs est leur remarquable potentiel de stimulation. Une infusion de guayusa finie contient environ 3-4% de caféine pure, bien que certaines sources affirment qu'elle peut atteindre 7,6%. Le Guayusa est donc l'un des stimulants naturels les plus énergisants ! En comparaison, le guarana contient environ 4 à 6 % de caféine, le café jusqu'à 3 % de caféine, le yerba mate 1 à 1,2 % de caféine et le thé 1 à 5 % de caféine. Bien que l'infusion de guayusa soit fortement stimulante, elle a également un effet extrêmement harmonieux et apaisant. Tout cela est dû à la présence de la théobromine, qui dilate les vaisseaux sanguins, ce qui se traduit par une baisse de la pression artérielle. Certaines sources indiquent que l'Ilex guayusa contient également de la l-théanine, une substance connue pour ses effets relaxants et anti-stress sur l'organisme, qui stimule également l'intensité des ondes alpha dans le cerveau, ce qui se traduit par une amélioration de la concentration et des performances mentales. Dans les publications scientifiques sur le guayusa, nous trouvons des informations précises sur la composition chimique de la plante - ici, elle ne diffère pas significativement du houx du Paraguay. Le guayusa contient pas moins de 17 acides aminés. On y trouve également des composés phénoliques, des glucides et des minéraux, dont le potassium, le phosphore, le magnésium, le sodium, le fer et le zinc. Comme la yerba mate, Ilex guayusa présente une activité antioxydante. Les antioxydants qu'il contient combattent les radicaux libres nocifs pour l'organisme, qui contribuent à accélérer le vieillissement des cellules, peuvent endommager l'ADN et influencer le développement du cancer. Les feuilles de guayusa, bien que semblables en apparence et en poids à sa sœur yerba mate, ont des qualités différentes sous forme d'infusion. Ils ne contiennent pas de tanin, ce qui donne au guayusa un goût très doux, un peu semblable à celui de l'ortie. L'infusion ne repousse pas l'amertume et est parfaite en combinaison avec d'autres herbes ou du jus, par exemple.

Yerba mate et guayusa - des propriétés extraordinaires connues depuis des siècles

Les premiers explorateurs, les Indiens qui habitaient l'Amérique du Sud il y a des centaines d'années, utilisaient à la fois la yerba et le guayusa comme stimulant destiné à stimuler le corps, à accroître la concentration et à égayer l'esprit avant la chasse. Les deux sœurs mystiques, yerba mate et Ilex guayusa, étaient également des éléments des cérémonies rituelles indiennes. La combinaison sans précédent de propriétés énergisantes et d'effets bénéfiques sur les fonctions cérébrales fait pencher la balance vers une utilisation extrêmement intéressante du guayusa qui le distingue de la yerba que nous connaissons si bien. Selon les croyances indiennes, une infusion de guayusa facilitait l'entrée du corps dans un état ritualisé de sommeil conscient. Les rêves provoqués par l'infusion étaient censés prédire l'avenir. Il n'est pas surprenant que la plante ait toujours été présente dans les cérémonies chamaniques des Indiens d'Amazonie.

Guayusa - a-t-il des effets secondaires ?

Bien que la littérature scientifique n'indique pas d'effets secondaires du guayusa, quelques points doivent être mentionnés ici. Le guayusa contient de la caféine - et même beaucoup, donc, comme pour la yerba mate ou le café, il est peu probable qu'il soit bu par des enfants. Les femmes enceintes ou les jeunes mères doivent également l'éviter. La caféine peut contribuer à l'insomnie et à l'hyperactivité, c'est pourquoi il n'est pas recommandé de boire des boissons stimulantes tard dans la nuit. Cependant, si le guayusa induit effectivement des rêves conscients, c'est le soir qui serait le meilleur moment pour boire une portion de l'infusion d'herbes indiennes.

Guayusa. Sur la piste d'un mystère

Il est aussi stimulant que le café et le yerba mate, il apaise les sens et stimule le cerveau, et il a un goût excellent et doux... Pourquoi, alors, le guayusa est-il arrivé en Europe et dans notre pays il y a seulement quelques années, et a-t-il dû construire sa position sur le marché pratiquement à partir de zéro ? L'origine du problème réside dans les bouleversements historiques qui ont rendu sa popularisation difficile. Pendant la période de conquête, la yerba mate et le guayusa ont été cultivés et diffusés par les Jésuites. Les frères étaient actifs dans diverses parties de la colonie, mais c'est au Paraguay, région périphérique et insignifiante du point de vue de la couronne espagnole, qu'ils jouissaient de la plus grande autonomie. Originaire de ces terres, la yerba mate est rapidement devenue un important produit d'exportation, tenu en haute estime dans toute l'Amérique du Sud. Originaire des forêts amazoniennes de l'Équateur, le guayusa a eu beaucoup moins de chance. Les colonisateurs ont préféré se concentrer sur la culture des bananes, de la canne à sucre ou du coton. Le Guayusa, en revanche, est resté un secret indigène et, pendant plusieurs siècles, peu de personnes autres que les Indiens eux-mêmes ont eu connaissance de son existence. On dit que mieux vaut tard que jamais, c'est pourquoi la marque Pachamama s'est lancée dans une mission ambitieuse : redonner au guayusa la place qui lui revient au panthéon des infusions naturelles !

Guayusa Pachamama. Comment la marque est-elle née ?

Jusqu'à présent, le guayusa était disponible dans quelques boutiques en ligne nationales. Malheureusement, le prix horriblement élevé d'environ 50 euros par kilogramme a fait fuir les acheteurs potentiels. Les créateurs de la marque Pachamama ont réalisé que s'ils voulaient faire connaître les propriétés extraordinaires du guayusa à un plus grand nombre de personnes, et pas seulement aux Sud-Américains, il leur fallait importer eux-mêmes de grandes quantités de cette matière première en Europe, sans aucun intermédiaire. Trouver un contractant approprié s'est avéré être un véritable défi pour le producteur. L'internet équatorien est très différent des normes auxquelles nous sommes habitués en Europe. Les créateurs de la marque ont rapidement compris qu'ils devaient passer à des formes plus "traditionnelles" de mise en réseau. Ils ont fouillé les annuaires téléphoniques, les bases de données d'adresses et même les annonces dans la presse locale.

Les semaines suivantes se sont écoulées dans une atmosphère d'incertitude. Mais au final, ça a marché ! Pachamama a pris contact avec Cristina, la propriétaire d'une petite ferme biologique dans la province de Napo. Situés en bordure du parc national, les locaux de l'entreprise et les terres agricoles environnantes sont très impressionnants. Une végétation luxuriante et exotique envahit chaque recoin, estompant les frontières entre culture et forêt tropicale. Des arbres Ilex guayusa atteignant plusieurs mètres de hauteur dominent tout l'environnement immédiat. Plus d'une douzaine de personnes travaillent sur la plantation - principalement des indigènes des villages environnants. Sur le terrain comme au bureau, l'ambiance est conviviale, sans pression ni précipitation. Lorsque les producteurs ont dit à Cristina combien de tonnes de matière première ils voulaient importer, elle a eu un regard consterné. Une commande aussi importante n'avait jamais été passée chez elle auparavant ! Cristina a informé les entrepreneurs européens que cela nécessitait un travail supplémentaire, mais que c'était bien sûr possible. Quelques mots d'explication s'imposent ici. Contrairement à la yerba mate produite par les grandes entreprises, la guayusa est encore une entreprise naissante et donc petite et intime. La culture se limite à quelques hectares, est souvent de nature semi-sauvage et est dominée par une aura invariablement amicale et éloignée des schémas rigides des entreprises. Et cela devrait rester le cas, car l'approche décontractée, souriante et positive de la vie fait vraiment l'envie des Équatoriens.

Commencez votre aventure guayusa Pachamama aujourd'hui !

Nous espérons avoir pu vous inciter à essayer une plante inhabituelle et encore peu populaire de l'Équateur lointain. Dans notre boutique, vous trouverez trois variations de poids de l'Ilex guayusa de Pachamama et plusieurs offres de saveurs parfaitement équilibrées en additifs. Chacun d'eux est composé à 100% de haricots secs de poids moyen, certifiés biologiques et sans bâtonnet. La base d'Ilex guayusa séché produit une délicieuse infusion délicatement herbacée. Comment le brassez-vous ? C'est facile ! Pour découvrir le goût merveilleux et doux du guayusa et ses propriétés énergisantes, il suffit de verser 1 à 2 cuillères à café de Pachamama dans une casserole, de verser de l'eau bouillante sur le tout et de laisser infuser pendant 2 à 3 minutes. Pour siroter confortablement l'infusion, les accessoires de yerba mate vous seront utiles, notamment la bombilla, qui permettra de séparer le marc. Notre boutique propose également des sachets de guayusa Pachamama, de la guayusa équatorienne sous forme de sachets pratiques. Comment le brassez-vous ? C'est encore plus simple : il suffit de déposer un sac de guayusa dans une tasse ordinaire, de verser de l'eau bouillante dessus et d'attendre quelques minutes. Dans ce cas, vous n'avez pas besoin d'une bombilla, car toute la terre reste enfermée dans le sachet. À votre discrétion, le guayusa peut être bu avec du sucre ou des jus ou mélangé avec d'autres herbes et du thé. Essayez la guayusa aujourd'hui et décidez par vous-même sous quelle forme elle vous convient le mieux !

J'accepte les conditions générales. J'accepte de recevoir des informations sur les commandes au titre de la loi du 18 juillet 2002 relative à la fourniture de services électroniques.
Close
pixel