LIVRAISON GRATUITE à partir de de 45,00 €
Dans le panier de
Créer une nouvelle liste de courses

Comment préparer un maté ? Guide du débutant

2022-10-04
Comment préparer un maté ? Guide du débutant

Beaucoup de nos clients demandent comment préparer du maté ? Nous sommes conscients que, surtout au début de l’aventure avec cette boisson, tout le processus de préparation peut sembler un peu compliqué. Heureusement, les apparences sont trompeuses et il s’avère que l’art de préparer le maté est très simple et peut devenir vite une habitude.

Comment préparer votre maté ? Un renvoi à la tradition des Guaranis

Beaucoup de personnes associent à tort le maté au thé. Le thé est une boisson préparée par infusion des feuilles séchées du théier (lat. Camellia sinensis) – une plante originaire d’Asie, des montagnes situées à la frontière de la Chine, de l’Inde et du Myanmar. Le maté, quant à lui, est une boisson préparée en infusant des feuilles de houx paraguayen (lat. Ilex paraguariensis) qui pousse à la frontière de quatre pays d’Amérique du Sud : le Paraguay, le Brésil, l’Argentine et l’Uruguay. Bien que ces deux boissons aromatiques ne soient pas identiques, elles ont beaucoup en commun : ce sont des infusions faites de feuilles de plantes séchées et broyées. De plus, tant le maté que le thé se boivent généralement chauds. Et que dire de leur préparation ? Dans le cas du thé, la question est assez simple. Pour le préparer, vous avez besoin d’une tasse et d’un récipient pour faire bouillir de l’eau – une bouilloire ou une simple casserole. Si vous buvez du thé en feuilles, ce qui pourrait vous être utile, c’est une boule à thé. Néanmoins, ce n’est pas nécessaire si vous êtes à l’aise avec les feuilles entrant dans votre bouche. Bref, pour pouvoir profiter d’une boisson délicieuse et aromatique, qui est le thé, il suffit de mettre la texture sèche dans la tasse, d’y ajouter de l’eau chaude, d’attendre quelques minutes et voilà – c’est prêt ! Quant au processus de préparation du maté, c’est un peu plus compliqué. Mais – information importante – de nombreuses étapes de la méthode traditionnelle de préparation du maté peuvent être simplifiées. On peut dire que la croyance répandue dans la complexité de ce processus est due au fait que ce rituel est issu de la lointaine tradition des Amérindiens Guarani. C’est ce peuple vivant dans les régions amazoniennes qui a découvert les propriétés du houx paraguayen et qui a commencé à préparer une infusion de ses feuilles séchées il y a des centaines d’années. Aujourd’hui, la chose la plus importante dans la préparation du maté est d’utiliser les bons outils et de choisir une façon adéquate de préparer la texture sèche. Ce qui est également important dans la préparation du maté, c’est la température de l’eau. Donc, comme vous pouvez le voir, il y a pas mal de choses à savoir et à garder à l’esprit lorsque vous souhaitez préparer cette boisson sud-américaine. C’est pourquoi beaucoup de gens croient que la consommation et la préparation du maté est caractérisée par un certain mystère, et même qu’il s’agit d’un certain rituel magique. Si vous voulez voir par vous-même à quel point ces croyances sont vraies, nous vous encourageons à préparer le maté de manière traditionnelle. Mais, vous devez suivre quelques règles.

Que faut-il pour préparer le maté ?

Avez-vous déjà entendu parler de la complexité du processus de préparation du maté, mais vous ne l’avez jamais essayé vous-même ? Ou peut-être que vos amis sont de grands amateurs de cette infusion aromatique et qu’ils ne cessent de vous en parler ? Quelle que soit la raison pour laquelle vous souhaitez préparer votre maté pour la première fois, vous devrez d’abord vous procurer de certains outils nécessaires.

Calebasse – ce n’est rien de plus qu’un récipient spécial dans lequel vous préparerez votre boisson. Les Guaranis utilisaient un fruit du calebassier qui, vidé et séché, leur a servi de récipient. Aujourd’hui encore, vous pouvez acheter ce type de récipient qu’ils utilisaient, mais une calebasse peut également être faite en bois, le plus souvent de Palo Santo ou en bois Algarrobo. Les récipients naturels faits en courge ou en bois présentent de nombreux avantages : ils sont faits à la main, uniques, écologiques et ils affectent le goût et l’arôme de la boisson en y ajoutant des notes extrêmement intéressantes. D’autre part, les calebasses en matière organique sont moins durables et nécessitent des soins appropriés. Actuellement, les récipients les plus populaires et les plus faciles à trouver sont les récipients en céramique.

Bombilla – est une paille métallique dont une des extrémités est munie d’une grille filtrante. La texture sèche du maté est bien plus fine que celle du thé classique, ce qui rend désagréable la consommation de maté sans bombilla. En buvant du maté directement dans une tasse / calebasse, nous risquons de nous mettre des morceaux de feuilles et de brindilles dans la bouche. C’est pour cette raison que les Amérindiens Guarani ont commencé à boire l’infusion de houx paraguayen à travers une paille de bambou ou de roseau, qui des centaines d’années plus tard a été remplacée par une bombilla en métal. Aujourd’hui, vous pouvez acheter des bombillas en bambou, en bois et divers types de métaux : acier inoxydable, nickel, alpaga et argent. Les bombillas d’aujourd’hui sont également équipées de différents filtres, chacun conçu pour un type de maté différent, une méthode de préparation différente et les différents besoins du buveur.

Surtout, pour que vous puissiez profiter longtemps de votre bombilla, ou de votre calebasse, vous devez en prendre soin correctement. Et pour cela, vous aurez peut-être besoin d’un nettoyeur spécial.

Comme vous pouvez faire infuser le maté plusieurs fois, cela vaut également la peine d’avoir une Thermos, même si ce n’est pas une obligation. Grâce à cela, vous gagnerez du temps car vous n’aurez pas à faire bouillir de l’eau avant chaque préparation de maté. De plus, l’utilisation d’une bouteille thermos vous permettra d’emporter plus facilement la boisson à l’école, au travail ou en voyage. Dans notre magasin en ligne, vous trouverez une large sélection de bouteilles thermos aux fonctions diverses : cliquez simplement sur l’onglet Accessoires.

Quoi d’autre ? Pour préparer le maté, vous aurez également besoin d’un thermomètre ou d’une bouilloire avec un thermomètre intégré qui vous aidera à mesurer précisément la température de l’eau.

Enfin et surtout, choisissez le type de maté qui vous convient. Une texture sèche avec beaucoup de poussière sera forte en goût et très stimulante, tandis que le maté composé de presque toutes les feuilles sera plus doux. Les bâtonnets agissent comme une sorte de remplissage, donc moins il y en a, plus l’infusion sera stimulante. Ce qui affecte également le goût du maté, c’est la manière de sécher le houx paraguayen. Le séchage du houx à l’air chaud se traduit par une saveur douce de l’infusion, en grande partie dépourvue d’amertume. D’autre part, le séchage à la fumée rend le goût de l’infusion plus fort et plus expressif.

Comment infuser correctement le maté ? Quelle est la température de l’eau idéale pour la préparation du maté ? Quel est le temps d’infusion ? Préparation du maté – étape par étape

Selon la méthode traditionnelle, la préparation du maté nécessite plusieurs étapes :

Étape 1. Tout d’abord, mettez la texture sèche dans une calebasse. La quantité dépend de la force de l’infusion que vous voulez obtenir. On dit généralement qu’il faut remplir 1/4 à 3/4 du volume du récipient avec une texture sèche. Bien sûr, comme vous pouvez facilement le deviner : plus vous ajoutez de texture sèche, plus votre maté sera fort. Par conséquent, pour commencer, préparez une boisson de 2-3 cuillères de feuilles moulues (environ 15 g).

Étape 2. L’étape suivante, selon la tradition, consiste à couvrir une calebasse avec la main, à la retourner et à la secouer vigoureusement. De cette façon, une partie de la poussière restera sur votre main et ne bouchera pas la bombilla. En choisissant la texture sèche sans brindilles ni poussière, vous pouvez sauter cette étape.

Étape 3. Après avoir tourné la calebasse à la position de départ, inclinez-la de sorte que la texture sèche ne soit que d’un côté et que le fond du récipient soit visible.

Étape 4. Placez une bombilla sur la texture sèche, avec le filtre vers le bas, de manière qu’elle touche le fond de la calebasse.

Étape 5. Inclinez soigneusement la calebasse en position verticale, en prenant soin de ne pas laisser la texture sèche recouvrir le fond.

Étape 6. En visant le fond de la calebasse, versez un peu d’eau froide sur la texture sèche, et attendez que le liquide pénètre dans la texture sèche.

Incidemment, autrefois les gens croyaient que l’eau qui disparaît de façon mystérieuse est une gorgée pour Saint Thomas. Cette pensée remonte à la légende des jésuites venus en Amérique du Sud après la conquête du continent par les conquistadors espagnols. Comme vous le savez, les missionnaires jésuites ont répandu le christianisme parmi les Indiens. À un moment donné, cependant, la foi chrétienne a commencé à s’entremêler avec les croyances des peuples autochtones. Et c’est ainsi qu’en combinant deux traditions, les gens ont commencé à conclure que c’est Saint Thomas qui a montré aux gens le houx paraguayen. Ainsi, la première gorgée de maté était un cadeau pour lui, offert en remerciement d’avoir montré la plante miraculeuse au peuple.

Étape 7. La dernière étape de la préparation de l’infusion consiste à verser de l’eau chaude sur la texture sèche. La température optimale pour faire infuser du maté est d’environ 70-80 ° C. Plus l’eau est froide, plus le maté infusera longtemps, il sera plus doux en goût et moins riche en propriétés bénéfiques. Cependant, il est également très important que l’eau ne soit pas trop chaude car elle brûlera les feuilles de houx et l’infusion sera très amère. Si vous n’avez pas de thermomètre et que vous ne pouvez pas mesurer la température avec précision, attendez environ 4 à 10 minutes après avoir fait bouillir l’eau. Si vous n’avez pas encore mis la bombilla dans la calebasse, faites-le maintenant en bloquant l’embout buccal avec votre pouce. De cette façon, vous éviterez de boucher le filtre. Après avoir ajouté de l’eau bouillante, la texture sèche prend environ 5 minutes à infuser. Un temps d’infusion plus long rendra l’infusion plus forte et amère. Rappelez-vous ! La même portion de texture sèche peut être utilisée même plusieurs fois. À chaque ajout d’eau, l’infusion s’affaiblit donc vous sentirez vous-même quand le goût de l’infusion sera si imperceptible qu’il sera temps d’ajouter une nouvelle portion de maté. Fait intéressant, il existe également un moyen de faire infuser le maté dans de l’eau à basse température. Cette pratique est populaire surtout au Paraguay, où il fait très chaud pendant la saison estivale. Une boisson ainsi préparée s’appelle tereré.

La préparation du maté – c’est du gâteau !

Il convient d’ajouter que les instructions sur la façon de préparer le maté que nous avons vous données ci-dessus se réfèrent à la tradition et ce sont les méthodes traditionnelles de la préparation de cette infusion sud-américaine. La vérité est que vous pouvez boire du maté comme bon vous semble : tout dépend de vous. Vous pouvez utiliser votre tasse de tous les jours, faire bouillir de l’eau dans une bouilloire électrique et vous n’avez pas besoin d’avoir une bombilla. C’est votre choix. N’oubliez pas cependant que la magie de la consommation de maté réside dans ce rituel. Bien qu’il puisse sembler que la préparation du maté de manière traditionnelle est difficile et prend du temps, ce n’est pas tout à fait vrai. Nous sommes sûrs que vous vous mettrez rapidement en pratique et le rituel du maté deviendra votre habitude quotidienne. Alors, qu’y a-t-il maintenant ? Il n’y a rien d’autre à faire que de prendre votre calebasse et votre bombilla préférées et de préparer le maté le plus délicieux du monde !

J'accepte les conditions générales. J'accepte de recevoir des informations sur les commandes au titre de la loi du 18 juillet 2002 relative à la fourniture de services électroniques.
Close
pixel